La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Élixirs floraux

Ces fleurs qui soignent

Malgré leur apparence fragile et leur beauté souvent éphémère, les fleurs sont des concentrés de sagesse extrêmement puissants qui accompagnent, depuis la nuit des temps, les humains dans leur recherche d’équilibre et de santé.

Un élixir floral est une infusion de fleurs obtenue à partir de fleurs fraîches ayant été cueillies au summum de leur beauté et déposées à la surface d’eau pure que l’on expose ensuite quelques heures aux doux rayons du soleil. Ce procédé permet à l’énergie vibratoire de la fleur d’être transmise à l’eau. L’eau florale ainsi obtenue subit une ou plusieurs dilutions et dynamisations, selon le principe de l’homéopathie, pour obtenir en bout de ligne, un concentré vibratoire d’une belle et grande efficacité. Il en faut très peu pour en tirer des effets bienfaisants.

Toutes les fleurs ont des effets psychothérapeutiques bien précis. Il suffit d’en faire l’expérience pour le constater.

 

D’où vient cette médecine vibratoire?

Les élixirs floraux ont leur origine en Lémurie, ancienne civilisation qui est supposé avoir existée avant et pendant l‘Atlantide, il y a environ 500,000 ans. Il semble qu’en ces temps, seul le fait de s’approcher de la fleur suffisait pour en ressentir les effets. Les peuples étant de moins en moins en harmonie avec la nature, perdirent graduellement cette belle capacité à ressentir, ce qui les obligea à faire tremper les fleurs dans l’eau pour rendre accessible ses bienfaits curatifs. Après la période Égyptienne, on n’entendit pratiquement plus parler d’élixirs floraux.

Au vingtième siècle, grâce à son intuition et à sa sensibilité hors du commun, le docteur Edward Bach redécouvre le pouvoir curatif des élixirs floraux. Selon ce grand médecin anglais, les causes essentielles des maladies ne sont rien d’autre que des états d’âme négatifs ou des traumatismes. Il fallait donc trouver des nouveaux remèdes capables de soigner l’âme. En 1930, il quitte son laboratoire et son cabinet florissant pour partir au Pays de Galles à la recherche de ces remèdes, qu’il trouve un à un dans la nature. C’est à lui que nous devons le remède d’Urgence (Rescue) aujourd’hui bien connu, ainsi que 38 autres élixirs qu’il élabore à partir de fleurs, d’arbres et d’arbustes.

D’autres élixirs floraux ont été élaborés depuis, par différentes personnes, dans différentes régions afin de s’adapter à certains aspects de notre être n’étant pas rejoints par les fleurs de Bach. Il faut dire qu’au cours du dernier siècle, nous assistons à une transformation profonde de la conscience humaine et les remèdes vibratoires doivent maintenant s’appliquer à des domaines aussi variés que la communication, la créativité, la protection contre le stress, l’ouverture spirituelle, etc.